Skip to content

c2i – certification libre – groupe du 19 février

Accès au cours
http://umtice.univ-lemans.fr/course/view.php?id=1595

Le document de collecte, un prezi

Feuille de route du 27 janvier 2014

Pour aujourd’hui nous allons suivre les deux pistes évoquées lors des deux premières séances, et les relier entre les situations de veilleurs dans lesquels vous êtes (préparation du concours, apprentissage tout au long de la vie d’un métier, professionnels réflexifs, enseignants-documentalistes en contexte) d’une part (séance1) et l’activité pull/push de l’entrée de l’information de l’autre (séance2) qui consiste à manipuler et à faire circuler de l’information et à lui apporter une plus-value.

Le premier exercice va nous permettre de prendre en main une application de mindmapping pour vous décrire succintement dans le cadre de l’établissement, et non plus collectivement comme la séance 1.

Ensuite nous créerons une deuxième carte mentale qui sera celle du professeur-documentaliste dans le réseau social de l’établissement, détenteur de capital social et inscrit dans des communautés.

Nous travaillerons ensuite sur une communauté de pratiques, e-doc afin de voir à la fois les dimensions professionnelles et les dimensions de diffusion des contenus.

Nous travaillerons ensuite sur twitter et sur la docasphère.

Pour conclure vous serez amené, à partir de votre veille, à construire un document de collecte.

Les deux activités principales seront la deuxième et la cinquième. On modulera le reste en fonction du temps que nous aurons.

A demain, 9h30 en salle 206 de la BU.

Exercice 5. Faire un document de collecte avec Storify

Scénario. Votre chef d’établissement vous demande de lui faire une synthèse sur une sujet dont il vient d’entendre parler. Il se trouve que vous suivez ce sujet depuis un moment. Vous allez donc faire le document de collecte, étape préalable de la synthèse en vous appuyant sur votre veille et en la complétant, en fonction du degré d’avancement, par des recherches numériques.

Ce document de collecte, vous allez le réaliser avec un outil de curation en ligne, Storify.

Qu’est-ce qu’un document de collecte ? Popularisé par Nicole Boubée, il a pour objectif, selon éduc-et-doc, de donner au copié-collé sa place dans la recherche d’information. La place qui est la sienne, c’est-à-dire d’en faire une étape et non l’aboutissement du travail.

C’est aujourd’hui une méthode d’apprentissage utilisé régulièrement par beaucoup de collègues. En voici deux exemples sur l’économie de la recommandation et sur les décrocheurs numériques.

Exercice 4. S’inscrire dans une communauté de prof-doc avec twitter

A partir de plusieurs sources, vous pouvez essayer de constituer une première ébauche de votre communauté.

Il convient dans un premier temps d’affirmer un profil, ce qui signifie à terme un avatar, et une définition de soi.

Vous pouvez ensuite aller voir sur le site twittezvous pour repérer des profils de collègues et bien sûr passer par les listes que tiennent à jour certains collègues.

Tous les apports qui seront fait pendant les trois heures du cours seront impérativement twittés. Il s’agira ensuite, pour vous d’en faire un document de collecte opérationnel à partir de l’ensemble du matériau produit collectivement.

Exercice 3. Approche communautaire de la veille

Dans un premier temps vous allez utiliser l’identité fourni par le formateur ou la votre si vous êtes abonné à la communauté de pratiques edoc. Je vous encourage d’ailleurs, en tant que futurs professionnels enseignants documentalistes de vous abonner à cette communauté ou à sa « concurrente », cdi-doc modéré par une équipe du CRDP. Comme il y a un délai de latence entre la demande et l’acceptation, on utilisera mon compte perso.

Premiers contacts

Repérez sur la colonne de gauche les propriétaires et modérateurs. Quels sont les distinctions à apporter à ses deux rôles ? Réponse sur twitter ! Combien y a-t-il d’abonnés aujourd’hui ?

Repérez les fonctionnalités en dessous. Allez voir dans l’espace partagé le document edoc2.pdf. Ce document a été réalisé dans un cadre universitaire de présentation d’une communauté de pratiques. Est-ce que cet espace partagé est utilisé ?

Ce qui est au coeur de la liste, c’est le message mail, lesquels sont archivés. Vous pouvez avoir une première vue statistiques des échanges de cette communauté. Premières constatations à l’oral.

Vous allez vous concentrer sur les derniers messages de novembre 2012.

Pratiques

– Repérez une question pratique et sa réponse. Une question pratique tend à répondre à un besoin dans la pratique quotidienne des enseignants documentalistes.

– Repérez un débat professionnel. Quel est-il ? Quelle en est l’alternative ?

– repérez un coup de gueule ou un message phatique (du genre je suis d’accord) ?

– repérez une information utile pour tout le monde ? Repérez un marronnier ?

– Repérez un lien / une information utile ?

Résultats de l’enquête de Florence Thiault sur CDIDOC – extrait

– « Cdidoc pour moi est surtout un moyen de connaître les représentations du métier »,
– « de rester au courant des interrogations actuelles en info-doc »
– « la liste permet une bonne approche du métier et de ses questionnements »
– « moyen de rendre compte des préoccupations des collègues »
– « la liste nous permet de découvrir toutes les facettes du métier »

Expertises

Passez en mode recherche avancée. Recherchez un profil qui vous sera communiqué par le formateur, faites une recherche sur l’ensemble des archives avec la zone de recherche « from » uniquement et en affichage 50 messages.

– Travail de groupe – Repérez les objets des messages des 50 derniers messages. Quels sont les angles d’attaques de ce profil ? De quoi parle-t-il ? Que met-il en valeur ? Qui lui répond ?

– Faites un comptage par année du nombre de message pour ce profil. Chacun fait une année différente. Quelles courbes pourrait-on obtenir ? Que pensez-vous de cette évolution ?

Ressources construites et/partagées

Le site internet docs pour docs naît officiellement après la liste par cession d’un site personnel. Le nom est programmatique : des docs pour les docs !

– Quelle est l’importance de la mémoire pour une profession ? A propos des mémoires d’Alain Gurly sur le site en haut à droite

– Que pensez-vous des rubriques ? Y a-t-il un engagement politique visible ? Qui peut participer ?

– Que pensez-vous de la dualité professionnelle docs pour docs vs savoir CDI ? Le terrain et l’institution ?

La veille

Historiquement la liste est la première fonctionnalité d’échange de la communauté. Elle va être ensuite rejointe par le site internet. Avec le web2.0, beaucoup d’outils sont venus rejoindre et chacun  sa spécificité. Repérez les sur la page d’accueil du site et allez faire un tour sur ce qui est proposé. Pourquoi dissiminer les contenus ? POurquoi faire communauté sur tous les supports ?

Apport : qu’est-ce qu’une communauté / à un réseau social ? typologie des communautés ? Forme des communautés : où est le centre ? Apports pour les veilleurs ? diffuser sur tous les supports ou rendre visible ?

Faire de l’établissement une communauté ? Comment transformer le plan de circulation de l’information en une communauté : entre l’existant et le numérique ?

Pour conclure, on s’abonne à un endroit unique ou on suit tout une série de profil. Apports sur twitter.

Exercice 2, l’établissement scolaire comme système de circulation de l’information

Pour ce deuxième exercice, qui va durer une demi-heure approximativement, on va s’appuyer sur votre expérience de stage.

Je vous avez demandé, avant le stage d’être attentif aux relations qui existaient entre les acteurs de votre établissement :

vous allez partir bientôt en stage dans un CDI, j’aimerais qu’à l’occasion de ce stage, vous observiez les flux d’informations dans cet établissement scolaire et le rôle de la/du doc dans ce circuit.

Il s’agit de considérer l’établissement comme un réseau social dans lequel s’échangent des informations.

Dans ce cas, il faut réflechir en terme d’input : qui va vous apporter de l’information dans l’établissement et d’output : à qui allez vous en donner

ce qui pose la question des relations et des connaissances que l’on a dans l’établissement. Le lieu de votre observation sera alors probablement la salle des profs. A vous de regarder un peu les relations préférentielles si vous en repérez, et à voir la nature de ces relations. Je ne vous demande pas de faire une cartographie mais
juste d’avoir un regard, d’observer cela d’un oeil extérieur un peu comme un spectateur au théâtre.

N’oubliez pas aussi d’observer la cour de récréation, de discuter avec le cpe, de voir les sujets de recherche des élèves.

Ce qui bien sûr doit vous amener à vous poser la question de votre rôle, en tant qu’enseignant doc, dans la circulation de l’information dans l’établissement.

Dans cette optique, je vais vous demander de faire la carte mentale (mindmapping) de ce que vous avez observé dans votre établissement de la circulation de l’information.

Il s’agit de poser la question des modes de circulation (conversation par ex, procédures, échanges d’information en contexte de travail ou échanges phatiques, fils twitter, mails…), des lieux de circulation de l’information et de voir où se situe le cdi de cet établissement (par référence au fameux, trompeur et dépassé « CDI au centre ») et les acteurs de cette circulation.

A partir de là, on construira une carte globale et on posera la question de la circulation au niveau de l’établissement et au niveau du prof doc.

Cette carte sera à construire selon deux gammes de critères :

intérieur/extérieur

proximité/distance

elle donnera lieu ensuite à un apport sur la notion de réseau social et de capital social pour ensuite travailler sur lanotion de réseau social numérique et sur l’intérêt pour le veilleur d’avoir une approche sociale.

Cet apport se fera via twitter. A charge pour chacun d’avoir son compte relié à